Le comparatif de devis mutuelle en France

Avec une augmentation du coût de la santé, on observe une diminution de la couverture de la Sécurité Sociale et il devient important d’avoir recours aux mutuelles qui sont des sociétés régies par le Code de la mutualité. En France, il existe un bon nombre de mutuelles et un comparatif de devis mutuel a été mis en place pour faire la comparaison entre les différentes offres proposées par les mutuelles.

Avant de souscrire un contrat de mutuelle

comparatif de devis mutuelIl existe plusieurs organismes de mutuelle, ainsi que plusieurs types de mutuelles, comme la mutuelle étudiante, la mutuelle sénior et la mutuelle familiale. Le premier réflexe à avoir avant de souscrire à un contrat de mutuelle, c’est de comparer les garanties et les tarifs qui vous sont proposés. Vous pouvez demander un devis mutuel en ligne pour pouvoir faire le bon choix. En ce faisant, vous prévoyez vos futures dépenses et vous pouvez accéder au meilleur rapport qualité-prix.

Le comparatif de devis mutuel vise à comparer plusieurs paramètres

Pour réaliser un comparatif de devis mutuel, vous pouvez vous rendre sur internet pour consulter les sites des mutuelles, des assurances complémentaires, ainsi que des institutions de prévoyance, pour faire la comparaison entre les tarifs, les garanties et le niveau de couverture. Vous pouvez également faire appel à un courtier en assurance ou en mutuelle qui peut se charger de trouver l’offre de mutuelle la plus avantageuse. Sinon, vous pouvez aller directement auprès des agences ou les téléphoner pour une demande de documentation et de devis.

Dans tous les cas, pour faire un comparatif de devis mutuel, vous devez comparer plusieurs paramètres, dont, les services proposés, les frais de soins pris en charge, le pourcentage du tarif conventionné, le pourcentage des frais restants à charge, le type de remboursement proposé, le forfait, ainsi que le délai de carence qui est le délai pendant lequel vous n’êtes pas pris en charge après la souscription. Par ailleurs, vous devez également faire la comparaison entre les prix des mutuelles à garanties égales.

Combien peut-on épargner face à la baisse de taux?

Il existe plusieurs types d’épargnes qui sont proposés par les banques, comme le livret A qui est accessible à tous et qui permet de préparer le financement de projets. En ce qui concerne le livret A, il bénéficie d’un nouveau taux de rémunération qui est passé de 1,75 % à 1,25 %. Il s’agit d’un taux qui est considéré comme étant en baisse et va permettre d’augmenter le taux d’épargne. Face à cette baisse de taux, il reste à déterminer sa capacité d’épargne.

Mieux épargner grâce au Plan d’Épargne Logement

baisse de tauxGrâce à la baisse du taux du Livret A de 1,75 % à 1,25 %, vous avez la possibilité de mieux gérer votre épargne. La meilleure façon de le faire, c’est d’ouvrir un Plan d’Épargne Logement qui vous permet de placer votre argent à moyen terme. Dans le cas où vous auriez une certitude de ne pas avoir besoin de votre épargne en deux ans, vous pouvez bénéficier d’un taux d’intérêt de 2,11% net par an grâce à ce placement. Malgré cela, légalement parlant, la durée minimale de détention d’un Plan d’Épargne Logement est de quatre ans, mais vous pouvez aussi bien clôturer votre placement en deux ans si vous avez besoin de récupérer votre épargne. Si vous ouvrez un Plan d’Épargne Logement, vous pouvez bénéficier d’un taux qui est garanti dès son ouverture jusqu’à son terme. Il faut noter que cette rémunération n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux annuels sont de 15,5%, tandis que les intérêts versés équivalent à un taux de 2,11% net. Par conséquent, vous pouvez épargner plus qu’avec le livret A.

Combien épargner?

Grâce à une baisse de taux, votre capacité d’épargne peut augmenter, surtout si vous décidez d’ouvrir un Plan d’Épargne Logement qui est disponible dans tous les établissements bancaires. Vous devez ouvrir le Plan d’Épargne Logement avec un minimum de 225 euros. Il est à noter que son plafond de versement est fixé à 61.200 euros. Avec ce genre d’épargne vous vous engagez à épargner au moins 45 euros par mois, ce qui est équivaut à 540 euros par ans pendant les quatre premières années.